Robert Hirsch est né en 1925 à L'Isle-Adam dans le Val-d'Oise.
Enfant il passe son temps dans la salle de cinéma de son père.
Il suit les cours du Conservatoire d'art dramatique en 1946 puis entre à la Comédie-Française en 1948 qu'il quittera en 1974.
Il enchaîne tous les rôles classiques du répertoire pendant vingt-cinq ans.
Il participe aux galas de l'Union (des artistes). En 1959 en compagnie de Jacques Charon, il parodie Le Lac des Cygne dans un numéro hilarant.
En 1992, il reçoit le Molière du meilleur comédien dans un second rôle pour Le Misanthrope et en 2014 le Molière du meilleur comédien.
Comédien prolifique et curieux, Robert Hirsch s'illustre aussi à la télévision. Il participe à l'émission 36 chandelles avec Jacqueline Maillan et dans différentes fictions.
Au cinéma, il débute sa carrière en 1954 avec Si Versailles m'était conté de Sacha Guitry.
Il collabore avec de nombreux réalisateurs : Jean Delannoy (Maigret et l'affaire Saint-Fiacre), Michel Deville (Martin soldat), Philippe Labro (La crime) et décroche le César du meilleur acteur dans un second rôle en 1990 pour Hiver 54, l'abbé Pierre de Denis Amar.
Il décède en 2017 à l'âge de 92 ans.
Mais regardons la cigale et la fourmi !
texte tiré des biographies de Robert Hirsch.

Sur une proposition de Gilbert Edelin, poète, musicien, comédien.
(cf les billets du 5 novembre 2020 lettres croisées et du 8 avril 2020 supplique du confiné).