Université Nyonsaise du Temps Libre Drôme Provençale et Baronnies 

Maison des Associations Georges-Girard - 29 Draye de Meyne - Nyons - 04 75 26 41 37


Titre SEPTEMBRE 2021 : LE SITE EST EN COURS DE MISE A JOUR - PATIENTEZ ! - MERCI
Les conférences du lundi
Programme du mois de novembre :

LUNDI 8 NOVEMBRE 2021 À 15 h SALLE 11

Histoire de la physique : De Laplace à Bohr, des fluides impondérables à l’atome 
Par Robert Gleize, agrégé de physique
 

Après avoir surmonté les obstacles de la pseudoscience aristotélicienne, qui opéra sur les esprits une paralysie millénaire sur tout le bassin méditerranéen ; après la division mentale de la période médiévale entre les sphères du monde sublunaire et de la quintessence ; après les rigueurs cléricales punitives en Europe occidentale, induites par la contre-réforme, la science avait commencé, avec Newton, Pascal, Huygens, Fermat, Leibniz et d’autres, à sortir la tête de l’eau et à s’engouffrer dans une démarche de rationalisation et d’expérimentation qui annonçait le mariage possible entre physique et mathématique. Cette conférence portera sur ce que l’on désignera à la fin du XIXe siècle par le terme de « fluides impondérables », lumière, gaz, chaleur, électromagnétisme, qui n’obéissaient pas à la sacro-sainte physique newtonienne, et nous amènera, avec l’atome pré quantique, vers la fin du rêve déterministe de Laplace.  


LUNDI 15 NOVEMBRE 2021 À 15 h SALLE 11

La physique du XXe siècle : 
D’Einstein à Higgs : à la recherche de l’incommensurable  

Par Robert Gleize, agrégé de physique

Ce supposé « dernier volet » de l’histoire de la science inaugurale qu’est la physique, commencée avec Thalès, poursuivie avec Archimède, Copernic, Galilée, Newton, Boltzmann pour ne citer qu’eux, a mis le pied dans le XXe siècle en 1905 avec une épouvantable indiscrétion. En cette année, ellemême inaugurale, le jeune Albert Einstein publie cinq articles qui vont chambouler l’horizon de la physique que l’on croyait tout proche et atteignable. Il fut brutalement repoussé, comme l’est le sommet d’une montagne qui s’éloigne au fur et à mesure de son ascension. 
Mais l’analogie est trop optimiste. Ce siècle, le plus fructueux en termes de questions posées et de réponses proposées, nous a appris que, de fin, il n’en faut pas attendre de sitôt. Le graal, comme l’univers en expansion accélérée, nous échappe plus vite que nous ne progressons. Théories restreinte et générale de la relativité, physique quantique et cosmologie, défient nos capacités cognitives limitées. C’est à une nouvelle leçon de modestie, après celles données par Copernic et Darwin, que je vous invite, et je n’ose plus dire « pour en finir » ! 

LUNDI 22 NOVEMBRE 2021 À 15 h SALLE 11

Pierre Bonnard, à fleur de peau 

Documentaire de Michel Van Zèle, réalisateur

Ce documentaire brosse le portrait d’un homme hypersensible, inquiet et solitaire, dépeint 
par ceux qui l’ont approché. En 52 minutes, ce film met l’accent sur l’un des thèmes de 
prédilection du peintre, le nu, constitutif d’une production riche de 243 tableaux. Nous 
découvrons également la passion qu’il voue à Marthe, à la fois épouse, maîtresse et modèle favori. Enfin, ce film va à l’encontre des idées répandues sur Bonnard, imposant celle d’un être tourmenté et inclassable, habité par une obsession majeure : la lumière.