Université Nyonsaise du Temps Libre Drôme Provençale et Baronnies 

Maison des Associations Georges-Girard - 29 Draye de Meyne - Nyons - 04 75 26 41 37


MARQUEE - Exemple simple CE SITE EST EN COURS DE MISE A JOUR


Mercredi 10 octobre 2018 

à 18 heures 

à la Maison des Associations (salle 11) :

 
"Sciences Physiques : 

naissance, ruptures et re-naissances "

 
Conférence présentée par Robert Gleize, professeur de physique 
 
De la baignoire d’Archimède à la pomme de Newton en passant par la lunette de Galilée, l’audace de Copernic et le monocorde de Mersenne, les expériences de pensée ont initié bien des théories dans les domaines de l’astronomie, de la mécanique, de l’organologie musicale et de l’optique. Les théories validées par des expériences bien menées ont permis des prédictions dans de nombreux domaines et sont devenues des « principes » d’où sont nés des paradigmes scientifiques consensuels. Mais au-delà de ces grandes victoires, des ruptures ont entravé l’enthousiasme des découvreurs, d’abord aux XVIe et XVIIe siècles sous la forme d’opposition idéologique, religieuse et/ou morale, puis, plus prosaïquement, à cause des avancées techniques de la métrologie (ou grâce à elles) révélant d’infimes écarts entre la réalité mesurée et les prévisions.

Passant de l’empirisme, essais d’interprétation immédiate du réel, qui a donné naissance à la « physique » il y a plus de 2000 ans, à l’opacité mathématique des théories relativistes et quantiques, nous essaierons de dégager ce qui constitue l’un des socles intemporels de la physique et de la science en général, à savoir la démarche expérimentale. 

Pour clore cette rencontre, nous déboucherons sur une rupture d’une tout autre nature, celle de l’émergence récente et préoccupante des pseudosciences.